ISM France - Archives 2001-2021

analyse

Palestine occupée - 1 novembre 2021

Kafr Qasem reste une plaie béante tandis que les Palestiniens continuent de résister à l'occupation

Par Nidal Mohammad Watad - Article lu 3159 fois

Kafr Qasem reste une plaie béante tandis que les Palestiniens continuent de résister à l'occupation Les députés de droite et de gauche du Parlement israélien, la Knesset, n'ont eu d'autre choix que de voter contre une proposition de loi présentée mercredi dernier par la députée Aida Touma-Suleiman, demandant que l'État reconnaisse publiquement sa responsabilité dans le massacre de Kafr Qasem d'octobre 1956. Ce massacre est l'une des nombreuses blessures toujours ouvertes du peuple palestinien. Il s'agit également d'un crime de guerre commis par Israël contre des civils, les fermiers du village vivant sous la loi militaire, alors que l'État d'occupation se préparait à envahir la zone du canal de Suez avec la Grande-Bretagne et la France.



deranalyse

Sujet : Histoire

  1 / 621 precedent

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

Par lieu
Par sujet
Par Auteur